Œuvres ouvertes

Aphorismes politiques (23) / Novalis

nouvelle traduction

D´abord je mets en doute les hommes supérieurs de la nation et l´inflammation de l´esprit pur. Je ne veux pas même me référer à l´expérience qui contredit cela. Il est clair qu´on ne pas composer un corps vivant à partir d´éléments morts – ni un homme juste, altruiste et libéral à partir d´ hommes injustes, égoïstes et étroits. Il est vrai que c´est justement l´erreur d´une majorité étroite, et il va passer encore du temps avant qu´on soit convaincu de cette simple vérité. Une majorité ainsi constituée ne va pas élire les hommes supérieurs, mais, en moyenne, seulement les plus bornés et les plus intelligents. Par « plus bornés », j´entends ceux chez lesquels la médiocrité est devenue une vraie nature, les modèles classiques de la grande masse. Par « intelligents », les courtisans les plus habiles de la grande masse. Là aucun esprit ne s´enflammera – au moins pas un esprit pur – un grand mécanisme se formera – une routine – que seule l´intrigue interrompt quelquefois. Les rênes du gouvernement vont balancer entre les partisans du discours et les multiples faiseurs de parti. Le despotisme d´un seul est quand même préférable à ce despotisme : on économise au moins du temps et des souliers lorsqu´on a affaire avec le gouvernement, et on y joue cartes sur table, tandis qu´avec l´autre on ne sait pas toujours très bien par qui le gouvernement est représenté, et quels chemins sont les meilleurs pour y accéder.
Puisque la hauteur à laquelle il se trouve élevé doit déjà faire mûrir et réformer le représentant, qu´en sera-t-il du régent tout seul ? Si les hommes étaient déjà ce qu´ils devraient et pourraient être – toutes les formes de gouvernement ne formeraient qu´une seul – l´humanité serait partout gouvernée d´une seule façon, partout selon les lois originelles de l´humanité. Mais alors on choisirait en premier la forme la plus naturelle, la plus poétique, la plus belle – la forme familiale – la monarchie – plusieurs seigneurs – plusieurs familles – Un seigneur – Une famille !

© Novalis _ 13 octobre 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)