Éditions Œuvres ouvertes

Nous sommes cinq amis

...

Nous sommes cinq amis, un jour nous sommes sortis d’une maison l’un derrière l’autre, d’abord le premier est venu et s’est mis près de la porte, puis le second est venu ou plutôt a glissé par la porte cochère aussi légèrement que glisse une boule de mercure, et il s’est mis pas loin du premier, puis le troisième, puis le quatrième, puis le cinquième. A la fin nous formions une seule rangée. Les gens nous ont remarqués, nous ont pointé du doigt, et ils ont dit : ces cinq-là sont sortis de cette maison. Depuis nous vivons ensemble, ce serait une vie tranquille s’il n’y avait pas toujours un sixième qui se ne cessait de se mêler à nous. Il ne nous fait rien, mais il nous gêne, c’est suffisant ; pourquoi est-ce qu’il s’incruste alors qu’on ne veut pas de lui ? Nous ne le connaissons pas et nous ne voulons pas l’avoir parmi nous. C’est vrai que nous cinq on ne se connaissait pas non plus avant, et si l’on veut nous ne nous connaissons toujours pas aujourd’hui, mais ce qui est possible à cinq et ce qui est toléré n’est pas possible avec ce sixième et n’est pas toléré. En plus nous sommes cinq et nous ne voulons pas être six. Et puis quel sens peut donc avoir cette vie commune à longueur de journées, à cinq elle n’a déjà pas de sens, mais comme maintenant nous sommes ensemble nous restons ensemble, et ne voulons pas d’une nouvelle association, justement en raison de nos expériences. Mais comment pouvons-nous faire comprendre ça au sixième, de longues explications seraient presque perçues comme une admission dans notre groupe, nous préférons ne rien expliquer en ne l’intégrant pas. Il peut faire la moue autant qu’il veut, nous le repoussons du coude, mais nous pouvons le repousser autant que nous voulons, il revient.

Mise en ligne le 15 novembre 2010

© Franz Kafka _ 11 mai 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)