Œuvres ouvertes

Les dix ans de remue.net vus de mon écran

quelques souvenirs des débuts

On fête le dixième anniversaire de remue.net. J’ai fait partie du comité de rédaction de la revue de 2002 à 2004, pendant une période où c’était en même temps le site personnel de François Bon (jusqu’à ce que celui-ci crée le Tiers Livre) et où était ensuite fondée l’association remue.net.

Fabuleux site que web.archive.org. On y retrouve des années après des pages disparues de la blogosphère, on se remémore des lectures, mais aussi des contacts avec des personnes via ces pages.

Je reviens ainsi à la première page disponible : 18 août 2000 (jai dû découvrir le site quelques temps auparavant, au moment où j’avais moi-même créé D’autres espaces, site disparu entre-temps de la blogosphère, par ma coupable négligence).

J’aime bien la bande passante

et la présentation en blocs, avec le devenu fameux slogan

et déjà Baudelaire à lire (hommage en passant aux idées fixes de François)

ici les liens de l’époque, on se doute que ça a pas mal bougé depuis, avec d’ailleurs un lien vers mon site dès 2000, je me souvenais plus

Dès le début aussi la liste de diffusion :

En septembre 2000, c’est le vrai lancement de la revue, qui a duré jusqu’ à aujourd’hui :

Je recherche ma première contribution à la revue, et trouve celle-ci, mais je crois qu’il s’agissait en fait de la deuxième, je ne retrouve pas celle du voyage à Oaxaca [1].

Je redécouvre aussi la page consacrée aux contemporains, à laquelle je dois quelques découvertes.

Et désolé, mais je recueille des traces concernant ma propre activité sur le web au fur et à mesure, un lien vers D’autres espaces, et ce en littérature contemporaine, c’est clair que ça m’a un peu encouragé

Je trouve la mention de la première AG de la nouvelle association remue.net

Un moment important pour remue :

En 2002, cette présentation du comité de rédaction

En janvier 2003, c’est le début de l’action Breton. Entre Noël et le Jour de l’An, j’avais lu un article dans le Monde sur la collection de l’appartement du 42, rue Fontaine où avait longtemps vécu le poète surréaliste, et lancé la protestation avec François Bon. Très vite, nous avons mis une pétition en ligne, je me souviens que François d’abord, puis moi ensuite on entrait manuellement les noms des signataires (3400 en tout !).

J’avais notamment demandé un texte de soutien à Kenneth White, texte superbe que nous avons mis en ligne le 14 janvier (voir plus bas).

L’action Breton fut un formidable moment pour remue.net, accueil de textes de soutien de toute provenance, intervention devant le Salon du livre, tribunes dans la presse (notamment dans le Monde), ce furent 4 mois de folie avant la manifestation devant Drouot, où nous avons été quelques-uns à bloquer les portes.

Ce fut l’occasion pour moi de faire la connaissance d’autres membres de remue.net, et surtout le début de mon amitié avec Laurent Grisel.

On peut consulter ici tout le dossier

On peut dire qu’après l’action Breton l’association prit son véritable essor, qui correspondit à une métamorphose du site entre 2004 et 2005.

Voir ici la deuxième assemblée générale du 21 juin 2003, qui suivit l’action Breton.

J’ai choisi au fil de mes recherches dans les archives de remue.net dix textes dont je propose la lecture ou la relecture aujourd’hui :

Proses narratives ultra-courtes de François Bon

Evocation de Jérôme Lindon à sa disparition, par François Bon

Pascal Quignard / quignardissimes, par Ronald Klapka

Quelques mots d’ouverture à la première AG de remue.net, par Philippe Rahmy

Le grand atelier surréaliste, par Kenneth White

Ecrire, de Charles Juliet

Quatre leçons sur la langue des marins, de Jean-Marie Barnaud

Roman, d’Auxeméry

Liber, de Pierre Bergounioux

Poésie impure : "d’une violangue proétique", de Christophe Tarkos

Et pêche miraculeuse puisque sur la page Gracq je suis tombé sur une thèse concernant Gracq et le romantisme allemand, encore téléchargeable en format pdf !

© Laurent Margantin _ 12 janvier 2011

[1Le voici (ajout du 14/01/11).

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)