Éditions Œuvres ouvertes

Un événement ordinaire

nuit du 21 au 22 octobre 1917


Un événement ordinaire ; le supporter un héroïsme ordinaire : A. doit conclure une affaire importante avec B. du village voisin H. Il va à H pour régler les derniers points, fait le chemin aller-retour en vingt minutes, et, rentré chez lui, se vante d’avoir été particulièrement rapide. Le jour suivant, il retourne à H, cette fois-ci pour conclure définitivement l’affaire, et comme cela nécessitera probablement plusieurs heures, il part très tôt le matin, et, malgré le fait que les circonstances soient les mêmes que la veille, il a besoin cette fois-ci de dix heures pour se rendre à H. Lorsque, le soir, il arrive là-bas fatigué, on lui dit que B., fâché de l’absence de A., est parti une demi-heure plus tôt pour son village. A vrai dire ils auraient dû se croiser. On conseille à A. d’attendre, car B. devrait revenir de suite. Mais A., inquiet pour son affaire, part aussitôt et se dépêche de rentrer. Cette fois, sans y prêter particulièrement attention, il fait le chemin du retour en un instant. Chez lui il apprend que B. était arrivé tôt, avant même le départ de A., qu’il l’aurait rencontré devant la porte de sa maison, qu’il lui aurait parlé de l’affaire, mais qu’A. lui aurait dit qu’il n’avait pas le temps, qu’il devait se dépêcher de partir. Malgré le comportement incompréhensible de A., B. était pourtant resté ici pour attendre A. On lui raconte également que B. avait souvent demandé si A. était rentré, et qu’il était encore en haut dans la chambre de A. Se réjouissant de pouvoir parler à B. et de pouvoir tout lui expliquer, A. monte les escaliers. Il est presqu’arrivé en haut lorsqu’il trébuche, se fait une entorse, manquant presque s’évanouir de douleur ; et là, incapable même de crier, gémissant dans le noir, il entend et voit B. indistinctement, comme s’il était très loin ou tout à côté de lui, descendre furieux les escaliers et disparaître à jamais.

© Franz Kafka _ 13 janvier 2011

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)