Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Je n’admire pas ses merveilleux tricots

...

Je n’admire pas ses merveilleux tricots. Les autres gens de la maison passent devant elle assise dans son fauteuil au milieu du salon, et chacun leur tour s’exclament : « Oh, quel merveilleux tricot ! ». Quand vient mon tour – je suis tout petit, caché derrière la jupe d’une autre domestique –, je passe devant elle et ne dis rien, ce qui la met fort en colère. « Comment ose-t-il ! », lance-t-elle en se dressant sur son fauteuil. Alors je m’échappe dans le jardin et ne reviens que le soir pour aller me terrer dans ma chambre, tout au fond du grenier. Nous sommes pourtant une cinquantaine de domestiques, et tous passent les uns après les autres devant elle en s’exclamant benoîtement : « Oh, quel merveilleux tricot ! ». Sauf moi, le seul à passer sans dire un mot. Quelle importance cela a-t-il à ses yeux ? Je suis minuscule et vis dans la dernière chambre du grenier. Je ne compte pour rien aux yeux du maître. Je ne sers en effet qu’à aller vider les ordures et nourrir les chevaux quand le palefrenier n’est pas là ou qu’il est trop ivre. Malgré tout, elle souhaiterait entendre les mots de tous sortir aussi de ma bouche : « Oh, quel merveilleux tricot ! », ce que je n’ai jamais fait, ce que je ne ferai jamais, je mets un point d’honneur à ça. Ses tricots d’ailleurs ne sont pas laids, certains sont même très réussis, mais le seul fait que je sois prétendument obligé de dire qu’ils sont merveilleux et que tous les domestiques obéissent à cet ordre a pour conséquence que je ne le dis pas et que je ne dirai jamais. Le maître m’a plusieurs fois réprimandé, peu importe : chaque jour, je passe devant elle, la regarde assise dans son fauteuil au milieu du salon, elle guette mon regard, je guette le sien, et quand vient le moment de passer, je passe sans dire un mot, m’enfuis dans le jardin et ne reviens que le soir pour aller me terrer dans ma chambre, tout au fond du grenier.

Première mise en ligne le 25 mars 2011

© Laurent Margantin _ 16 avril 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)