Œuvres ouvertes

Auxeméry

membre du collectif Oeuvres ouvertes

Carrière de professeur de Lettres Classiques (en Afrique, en France), sans distinction particulière, ni effective, ni rêvée.

Réside au bord de l’Atlantique. Parcourt quelques contrées à l’occasion, souvent des déserts, ou bien descend des fleuves, ou fréquente des ruines ; écoute le bruit horrible d’un monde où l’homme n’existe plus. Ayant été longtemps à l’étranger, en a gardé l’habitude. Tient des carnets et des cahiers résolument posthumes, depuis des lustres.

Bibliographie :

POÉSIE

Distances, et c’est. H.C., Dakar, 1979.
L’abolition de l’esclavage. Le Lumen, 1980.
Le centre de gravité. Bedou, 1984.
le feu l’ombre. Bedou, 1987.
Parafe. Flammarion, 1994.
es-tu… Tétras-Lyre (Belgique), 1997 (texte : Auxeméry ; image : Michel Barzin).
Codex. Flammarion, 2001.
Les Aphorismes du pire. Le Taillis Pré (Belgique), 2004.
Les Animaux industrieux. Flammarion, 2007 (prix Artaud 2008)

RĖCIT

Les Actes d’Hélène, Ulysse Fin de Siècle, 2000.

TRADUCTIONS

Poésie

De l’anglais (U.S.A.) :

Charles Olson : Au travers de l‘espace et du temps, H.C., Thiviers, 1984.
Charles Reznikoff : Holocauste, Bedou, 1987.
Charles Olson : Maximus amant du monde, Ulysse Fin de Siècle, 1989.
Ezra Pound : Femmes de Trachis, in Je rassemble les membres d’Osiris, Tristram, 1989. Poèmes tirés de l’Anthologie confucéenne, inclus dans ce volume, repris à L’école des lettres, Seuil, 1995.
H.D. (Hilda Doolittle) : Le jardin près de la mer, Orphée/ La Différence, 1992.
H.D. : Fin du tourment, suivi du Livre de Hilda par Ezra Pound, La Différence, 1992.
H.D. : Hélène en Egypte, La Différence, 1992.
Robert Creeley : Echos, Format Américain/Un bureau sur l’Atlantique, 1995.
Charles Reznikoff : Holocauste (extraits, pour le Théâtre National de la Colline, en collaboration avec Claude Régy), Espaces 34, 1997.
Clayton Eshleman : Hadès en manganèse, L’Extrême Contemporain, Belin, 1998 .
Kenneth Koch : Changements d’adresses, L’Extrême Contemporain, Belin, 2002.
W.WC. Williams : Korè aux enfers, Virgile édit., préface d’Yves di Manno, 2003.
Charles Olson : Les Martins-Pêcheurs, et autres textes, Ulysse Fin de Siècle, Virgile éditeur, 2005.
Charles Reznikoff : Holocauste, (réédition du texte complet révisé), Prétexte, 2007.
Charles Olson : Les poèmes de Maximus, avec introduction et glossaires, La Nerthe, 2009.
Clayton Eshleman : Eternity at Domme/L’Éternité à Domme, The French Notebooks, Estepa Editions, 2010.
Nathaniel Tarn, deux volumes en préparation.

Du latin :

Catulle : Catullus, petit chien, Tristram, 1999.

Traductions collectives revues et complétées :

De l’anglais (U.S.A.) :

Michael Gizzi : Vers d’aigrefin, Royaumont, 1991.
Leslie Scalapino : La foule et pas le soir ou la lumière, Royaumont, 1992.
Rachel Blau DuPlessis : Essais, quatre poèmes, Créaphis/Un bureau sur l’Atlantique, 1995

De l’anglais (Irlande) :

Michaël Hartnett : Le chirurgien mis à nu, Créaphis/Cahiers de Royaumont, 1994.

Du grec moderne :

Titos Patrikios : Altérations, Royaumont, 1991.

Préface et participation à la traduction de :

Démosthène Agrafiotis, Epigraphies, Ulysse Fin de Siècle, 2003.

Anthropologie

Nathaniel Tarn : Chamans et prêtres au Guatemala dans la région du lac Atitlán (Scandales dans la Maison des Oiseaux), L’Harmattan, 2007.

ENTRETIENS

Pow Wow, L’atelier de Claude Margat, Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers, 2004, avec des photographies d’Auxeméry.

© Auxeméry _ 27 mars 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)