Œuvres ouvertes

Autre extrait du livre XX, Livre premier des Essais.

Du recours à la fiction et à l’anecdote comme méthode de pensée chez Montaigne :

"Aussi en l’estude que je traitte, de noz moeurs et mouvements. les tesmoignages fabuleux, pourveu qu’ils soient possibles, y servent comme les vrais".

"Il y a des autheurs, desquels la fin c’est dire les evenements. La mienne, si j’y scavoye advenir, seroit dire sur ce qui peut advenir."

Création du verbe "commer" pour dire la recherche de similitudes, d’analogies à travers les âges et les récits légendaires.

Premier extrait du chapitre XX du premier livre des Essais

Chapitre 8 du premier livre

Dernier chapitre du livre I des Essais