Éditions Œuvres ouvertes

Bernhard toujours plus vertigineux

comment une maison devient la condition d’une oeuvre

Extrait d’une lettre de Siegfried Unseld à Thomas Bernhard, 15 juillet 1968