Œuvres ouvertes

Va, tant qu’il est possible, jusqu’au bout de tes défaites

extrait de Poteaux d’angle

Va, tant qu’il est possible, jusqu’au bout de tes défaites, jusqu’à en être écoeurée. Alors, la magie partie, les restes – il doit y en avoir – ne t’abîmeront plus. Voilà, comment en sortir, si tu veux en sortir. Si tu y tiens vraiment. Saturation. Avant, tu ne peux rien de définitif, ni par la contemplation ni par la critique. Et après, quasiment plus de problème.

(choix de Brigitte Célérier)

© Henri Michaux _ 20 avril 2012