Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (71)

nouvelle traduction work in progress


Le terrier a déjà tant de points faibles que lui a imposés la nature, il peut bien conserver encore celui-là créé de mes propres mains, que j’ai néanmoins reconnu avec exactitude, même si ce ne fut qu’après coup.



suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 2 juillet 2015