Œuvres ouvertes

Kafkaweb (13)_Renaud Schaffhauser lit Renonce

...

Le chantier Kafka sur Œuvres ouvertes a cinq ans,
des auteurs contemporains lisent un texte de leur choix.


Encore un récit de quelques lignes noté dans un cahier, ici en novembre ou décembre 1922 (Kafka sort de l’écriture du Château). Moment de désorientation dans les rues d’une ville étrangère, une horloge qui indique une heure plus avancée et un policier dont le comportement et la parole finissent de donner une dimension allégorique au récit. Une expérience banale — la marche à la gare — bascule dans autre chose. La question du chemin n’a pas le même sens pour le passant et pour le policier.

Renaud Schaffhauser lit ce texte, et je l’en remercie.



© Laurent Margantin _ 17 novembre 2015