Œuvres ouvertes

Kafkaweb (14)_Grégory Hosteins lit Le Terrier ou la construction

...

Le chantier Kafka sur Œuvres ouvertes a cinq ans,
des auteurs contemporains lisent un texte de leur choix.


Der Bau fait partie des derniers récits composés par Kafka, alors qu’il se savait condamné par la tuberculose du larynx dont il souffrait. Le récit ne fut publié qu’après sa mort.

Un animal creuse un labyrinthe de galeries souterraines, cherchant à atteindre une sécurité absolue face à des adversaires invisibles. Il les dévorera ou ce sont eux qui le dévoreront, il n’y a pas d’autre alternative. Sécuriser le terrier, telle est sa tâche, qui occupe toutes ses pensées. Car "la sécurité est la première des libertés", comme il a dû l’entendre un jour avant de s’enfoncer sous terre pour y vivre dans la peur.

Remerciements à Grégory Hosteins pour sa belle lecture d’un long extrait du Terrier, que j’ai entrepris de traduire galerie après galerie, au rythme d’une phrase par jour.



© Laurent Margantin _ 21 novembre 2015