Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (IV, 18) : Un travail de grande envergure qui me satisfera totalement

quatrième cahier nouvelle traduction


Même en faisant abstraction de tous les autres obstacles (état physique, parents, caractère), je parviens à trouver une très bonne excuse au fait que je ne me limite pas à la littérature malgré tout, en recourant à la bipartition suivante : je ne peux rien risquer pour moi aussi longtemps que je n’aurai pas réalisé un travail de grande envergure qui me satisfera totalement. A vrai dire c’est irréfutable.

Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 17 février 2016