Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (171)

...


Le premier travail est très pénible et requiert toutes mes forces : je dois en effet transporter le butin à travers les étroites galeries aux parois trop minces du labyrinthe.


texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 19 août 2016