Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (II, 12) : La vie est donc facile pour moi

...

La vie est donc facile pour moi. Rien ne m’obligerait à rester devant cette maison.

Ne te compare donc pas à moi en cela et ne te laisse pas déstabiliser par moi. Tu es quand même un adulte, tout en étant assez délaissé dans cette ville, semble-t-il.

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 30 juillet 2018