Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (II, 50) : Je n’ai plus assez de force pour écrire une seule phrase

...

27 décembre 1910

Je n’ai plus assez de force pour écrire une seule phrase. Oui, s’il s’agissait de simples mots, s’il suffisait de poser un mot et de pouvoir s’en détourner, la conscience tranquille parce qu’on s’est mis tout entier dans ce mot.


Sommaire du deuxième cahier

Kafka aux Éditions Œuvres ouvertes

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 31 octobre 2018