Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (II, 57) : Comme par magie

...

Comme par magie car les circonstances extérieures ou intérieures qui sont plus agréables que depuis un an n’ont pas été un obstacle, j’ai été empêché d’écrire pendant toute cette journée libre on est dimanche. – Je me suis consolé avec de nouvelles connaissances qui me sont apparues concernant l’être de malheur que je suis.


- On respecte le style alambiqué — aussi en allemand — de la première phrase.


Sommaire du deuxième cahier

Kafka aux Éditions Œuvres ouvertes

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 12 novembre 2018