Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (II, 58) : Mon visage fut parcouru plusieurs fois par son regard

...

Toi dis-je, je visai et lui donnai un petit coup de genou, ouvre les yeux, je veux prendre congé. En parlant brusquement un peu de salive s’échappa de ma bouche, comme un mauvais signe.
Finalement dit-il et mon visage fut parcouru plusieurs fois par son regard, mais il me sembla qu’il ne m’atteignait que par hasard car j’aurais pu l’écarter d’un geste du bras.


- Énième reprise d’un même passage de Description d’un combat, nouvelle version à laquelle travaille Kafka. Cette variation a été écartée de la première édition du Journal par Max Brod, elle ne se trouve donc pas dans la traduction de Marthe Robert.


Sommaire du deuxième cahier

Kafka aux Éditions Œuvres ouvertes

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 27 novembre 2018