Œuvres ouvertes

Anecdote : De notre correspondant

de notre correspondant à Königsberg

Monsieur Unzelmann qui, depuis quelques temps, se produit en tant qu’artiste invité au théâtre de Königsberg, semble plaire beaucoup, ce qui est le plus important, au public : mais il aurait (c’est ce qu’on apprend en lisant le Königsberger Zeitung) des difficultés avec les critiques et la direction. On raconte que la direction lui a interdit d’improviser. Monsieur Unzelmann, qui déteste toute forme d’indiscipline, a obéi à cet ordre : mais lorsqu’un cheval, qu’on avait conduit sur la scène pour la représentation d’une pièce, laissa tomber du crottin au milieu des planches devant le public stupéfait : interrompant sa tirade, il se tourna soudain vers le cheval et lui dit : « Est-ce que la direction ne t’a pas interdit d’improviser ? » - Sur quoi même la direction, à ce qu’on a rapporté, aurait ri.

© Heinrich von Kleist _ 2 octobre 2010