Œuvres ouvertes

Friedrich Nietzsche, Ecce Homo

l’autobiographie intellectuelle du philosophe allemand, radicalement antireligieuse et antinationaliste

Qui sait respirer l’air de mes écrits sait que c’est l’air des altitudes, un souffle rude. Il faut être bien fait pour lui si on ne veut pas y prendre froid. La glace est proche, la solitude formidable - mais que tout est calme dans la lumière ! Comme on respire librement ! que l’on sent de choses au-dessous de soi ! Philosopher, comme je l’ai toujours entendu et pratiqué jusqu’ici, c’est vivre volontairement sur la glace et les cimes, à la recherche de tout ce qui est surprise et problème dans la vie, de tout ce qui, jusqu’à présent, avait été tenu au ban par la morale.

140 pages, traduction d’Alexandre Vialatte

© Laurent Margantin _ 23 février 2011